Rencontre avec Monseigneur Vrtanès ABRAHAMYAN, Primat du Diocèse de l’Eglise apostolique arménienne d’Artsakh et l’ancien père-abbé Hovhannès HOVHANNISYAN du monastère de Dadivank.

Rencontre ce matin au siège du Mouvement Arménien avec Monseigneur Vrtanès ABRAHAMYAN, Primat du Diocèse de l’Eglise apostolique arménienne d’Artsakh et l’ancien père-abbé Hovhannès HOVHANNISYAN du monastère de Dadivank.

L’opportunité d’échanger sur la situation dramatique que vivent les arméniens d’Artsakh suite aux problèmes actuels causés par la politique agressive de l’Azerbaïdjan.

Le Mouvement Arménien condamne avec force la nouvelle violation du cessez-le-feu de l’Azerbaïdjan dans le Haut-Karabakh

Le Mouvement Arménien condamne avec force la nouvelle violation du cessez-le-feu de l’Azerbaïdjan dans le Haut-Karabakh, avec l’utilisation de drone Bayaktar contre la population arménienne d’Artsakh.

L’ Azerbaïdjan coupe volontairement l’approvisionnement du gaz en Artsakh dans le but de terroriser la population civile arménienne.

« L’Azerbaïdjan mène une politique d’épuration ethnique anti-arménienne dans le Haut-Karabakh, pour que les civils innocents partent. »

L’Union Européenne et la France doivent condamner et sanctionner sévèrement l’Azerbaïdjan.

«Pourquoi on ne se soucie pas autant du sort de l’Arménie comme on le fait avec l’Ukraine?»

Alors que les regards sont tournés vers l’Ukraine, un regain de tensions a lieu entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan après l’endommagement du gazoduc qui fournit la région arménienne du Haut-Karabakh.

Jean-Christophe Buisson, directeur-adjoint du Figaro Magazine, tente d’attirer l’attention sur cette situation

Soutien aux 500 000 arméniens d’Ukraine

Par Rémy Makinadjian, Président du Mouvement Arménien

Par son recours à l’annexion militaire ; Vladimir Poutine a montré une détermination qui surprend le monde.

L’invasion en Ukraine est la conséquence d’un échec diplomatique majeur qui a produit une tragédie humaine à très grande échelle.

Je veux adresser une pensée aux 500 000 arméniens d’Ukraine, qu’ils choisissent d’y demeurer ou qu’ils cherchent à retourner au pays.

N’oublions pas que l’Ukraine, durant la guerre des 44 jours en octobre 2020 contre les arméniens de l’Artsakh, a officiellement soutenu le régime Azerbaïdjanais génocidaire d’Ilham Aliev. Il est vrai que cette dernière décennie d’instabilité avait rendu l’Ukraine vulnérable aux plus douteuses tractations. Alors, mes pensées se tournent aussi vers le peuple Ukrainien dans toute ses sensibilités politiques.

Celui qui choisit l’héroïsme de la résistance à l’envahisseur, celui qui choisit de fuir, celui qui accueille la Russie comme sa patrie. Mais enfin, la tragédie de l’Histoire nous rappelle une chose : quelque soient les différends des puissants, les peuples sont toujours la victime.

Peut être une image de carte et texte qui dit ’Situation L'offensive russe touche l'ensemble du territoire ukrainien 25 février Avancée des troupes russes Principales frappes Prise de contrôle LITUANIE Kaliningrad RUSSIE Vilnius Moscou Tchernobyl Prise contrôle par russes de zone d'exclusion Minsk BIÉLORUSSIE Varsovie RUSSIE POLOGNE Lutsk Konotop Lviv SLOV. Kiev UKRAINE Soumy Kharkiv Oblasts deDonetsk etLouhansk Dniepr MOLDAVIE Odessa Mykolaiv Kherson Transnistrie- Prorusse Louhansk Donetsk ROUMANIE Bucarest Rostov Me Marioupol d'Azov Territoires controléspar separatistes prorusses Sébastopol BULGARIE Sources liveuamap, agences Mer Noire Crimée Annexée par Russie depuis mars 2014 100km Infographie LE FIGARO’

Solidarité avec les Arméniens d’Ukraine

Solidarité avec les Arméniens d’Ukraine

L’invasion en Ukraine est la conséquence d’un échec politique majeur qui a produit une tragédie humaine à très grande échelle.
Nous avons une pensée pour les 500 000 arméniens d’Ukraine, qu’ils choisissent d’y demeurer ou qu’ils cherchent à retourner au pays, deux situations qui semblent aussi inconfortables l’une que l’autre.

Parce que les Arméniens connaissent les peines de la guerre, le prix de l’héroïsme et l’angoisse de la destruction, ils connaissent aussi le chemin de la résilience.
Soutenons-les dans cette épreuve en versant vos dons au Mouvement Arménien qui transmettra via le Haut commissariat de la République d’Arménie, les besoins de première nécessité des populations demandeuses

https://www.helloasso.com/associations/le-mouvement-armenien/formulaires/1/widget

Si le taux de fécondité n’augmente pas, la population de l’Arménie diminuera d’environ 1,5 million de personnes d’ici la fin du 21e siècle

L’indice du taux de natalité en Arménie aujourd’hui n’est que de 1,6. Avec un tel scénario, la population du pays va diminuer de moitié en 70 ans. C’est ce qu’a déclaré le président de l’Association de médecine reproductive, Eduard Hambardzumyan, lors d’une conversation avec des journalistes.

« En d’autres termes, à la fin du 21e siècle, notre population diminuera d’environ 1,5 million de personnes. Nous sommes confrontés à une grave catastrophe », a déclaré le spécialiste.

Les couples fertiles ont aujourd’hui moins d’enfants qu’il y a quelques années, et il existe également un grave problème d’infertilité, qui touche 14,9 % des femmes et 9,5 % des hommes. Tout cela entraîne de graves problèmes démographiques.

Selon l’expert, le pays met aujourd’hui en œuvre des programmes d’État visant à améliorer la situation en matière de santé génésique. Par exemple, dans le cadre du programme de lutte contre l’infertilité, plusieurs groupes de bénéficiaires peuvent être examinés pour leur infertilité et traités à l’aide de techniques modernes de reproduction assistée (insémination artificielle, FIV). Récemment, les couples qui ont perdu leurs fils pendant la guerre de 44 jours ont été les bénéficiaires de ce programme.

Selon M. Hambardzumyan, il est également très important pour les couples qui n’ont pas de problèmes d’infertilité de penser à avoir un autre enfant. Tout cela contribuera à augmenter l’indice de fécondité du pays. Il est à noter qu’une reproduction simple nécessite un indice d’au moins 2,1 au lieu de 1,6.

Source: news.am

https://www.courrier.am/fr/societe/si-le-taux-de-fecondite-naugmente-pas-la-population-de-larmenie-diminuera-denviron-15?fbclid=IwAR0OaGUiKjbXOsOthg2jNSdAuN-MENh0rp4AYHnqA-BnTmkBxnz71SPfP6E

Communiqué de presse: « Défendre la sécurité, l’intégrité territoriale et la souveraineté de l’Arménie. »

https://www.facebook.com/LeMouvementArmenienLMA/posts/286099723436144

Aujourd’hui, une nouvelle fois, l’armée Azerbaïdjanaise a violé l’accord de cessez-le-feu du 9 novembre 2020 et déclenché une offensive d’envergure sur le territoire arménien.

10 morts et 12 prisonniers sont à déplorer à ce stade.

Les Azéris veulent annexer des parcelles par la force sur le territoire de l’Arménie. Devant cette situation internationalement scandaleuse, nous appelons le groupe de Minsk à défendre la sécurité, l’intégrité territoriale et la souveraineté de l’Arménie. Mais également et surtout, à rappeler l’Azerbaïdjan à ses obligations.

La communauté internationale ne peut rester interdite face à cette spoliation. La folie génocidaire Azérie doit être stoppée par des moyens militaires internationaux.

https://www.facebook.com/armenie.info/posts/357775486104750