Soutien aux 500 000 arméniens d’Ukraine

Par Rémy Makinadjian, Président du Mouvement Arménien

Par son recours à l’annexion militaire ; Vladimir Poutine a montré une détermination qui surprend le monde.

L’invasion en Ukraine est la conséquence d’un échec diplomatique majeur qui a produit une tragédie humaine à très grande échelle.

Je veux adresser une pensée aux 500 000 arméniens d’Ukraine, qu’ils choisissent d’y demeurer ou qu’ils cherchent à retourner au pays.

N’oublions pas que l’Ukraine, durant la guerre des 44 jours en octobre 2020 contre les arméniens de l’Artsakh, a officiellement soutenu le régime Azerbaïdjanais génocidaire d’Ilham Aliev. Il est vrai que cette dernière décennie d’instabilité avait rendu l’Ukraine vulnérable aux plus douteuses tractations. Alors, mes pensées se tournent aussi vers le peuple Ukrainien dans toute ses sensibilités politiques.

Celui qui choisit l’héroïsme de la résistance à l’envahisseur, celui qui choisit de fuir, celui qui accueille la Russie comme sa patrie. Mais enfin, la tragédie de l’Histoire nous rappelle une chose : quelque soient les différends des puissants, les peuples sont toujours la victime.

Peut être une image de carte et texte qui dit ’Situation L'offensive russe touche l'ensemble du territoire ukrainien 25 février Avancée des troupes russes Principales frappes Prise de contrôle LITUANIE Kaliningrad RUSSIE Vilnius Moscou Tchernobyl Prise contrôle par russes de zone d'exclusion Minsk BIÉLORUSSIE Varsovie RUSSIE POLOGNE Lutsk Konotop Lviv SLOV. Kiev UKRAINE Soumy Kharkiv Oblasts deDonetsk etLouhansk Dniepr MOLDAVIE Odessa Mykolaiv Kherson Transnistrie- Prorusse Louhansk Donetsk ROUMANIE Bucarest Rostov Me Marioupol d'Azov Territoires controléspar separatistes prorusses Sébastopol BULGARIE Sources liveuamap, agences Mer Noire Crimée Annexée par Russie depuis mars 2014 100km Infographie LE FIGARO’

Solidarité avec les Arméniens d’Ukraine

Communiqué de presse: Réponse aux attaques du CCAF

Communiqué de presse: Réponse aux attaques du CCAF

Chers membres de la communauté arménienne de France,Mardi 9 février 2022, nous avons appris que le commissaire aux affaires de la diaspora, Monsieur Zareh Sinanyan, représentant officiel de la Republique d’Arménie, n’était plus invité au repas du CCAF par la volonté des deux co-président du CCAF.

Monsieur Sinanyan a prévu une visite de la diaspora en France, composée de plusieurs journées dans différentes villes, dont le dîner annuel du CCAF à Paris et des événements organisés par le Mouvement Arménien.Nous avons tous profondément été choqués d’apprendre que le CCAF réclamait une exclusivité territoriale comme on marchande une affaire commerciale, et nous trouvons cette attitude indigne.Nous tenons à soutenir le Gouvernement Arménien qui adopte la meilleure des attitudes à l’égard de sa diaspora en allant à sa rencontre, à travers son représentant Monsieur Zareh Sinanyan, que nous sommes heureux d’accueillir lors de sa tournée en France durant laquelle il va rencontrer des centaines d’associations et des milliers d’Arméniens.

En toute transparence et face au courriel mensonger adressé par le CCAF à l’ensemble de ses membres, nous exerçons notre droit de réponse. Le Mouvement Arménien et son Président rejettent fermement toute responsabilité dans les relations que le CCAF souhaite entretenir avec l’Etat Arménien et ses représentants. Le Mouvement Arménien travaille maintenant depuis plusieurs mois à organiser une tournée du haut-commissaire, Zareh Sinanyan pour lui permettre de prendre connaissance de la situation de notre communauté en France.Une convention de partenariat global a été signée l’automne dernier entre notre organisation et le gouvernement arménien.Or, depuis ce jour, nous apprenons régulièrement que les responsables du CCAF effectuent un travail de sape auprès du gouvernement Pashinyan pour casser cet accord.

Plusieurs tentatives de conciliation ont eu lieu avec Ara Toranian. En vain. Le Premier ministre a pourtant été clair avec le responsable du CCAF, qui se plaignait que ce document donne du crédit à notre organisation : le temps des monopoles féodaux est révolu. Toutes les initiatives de promotion de la cause arménienne ont droit de cité.Il a été proposé au CCAF de faire de même: d’autres conventions pourraient être signées. Or, le CCAF multiplie les pressions pour que les organisations soient exclues des protocoles d’ambassade à chaque événement. Heureusement, les élus français ne tombent pas dans ce jeu sournois et nous convient volontiers. Nous les-en remercions vivement.

Nous remercions Monsieur Zareh Sinanyan de n’avoir pas cédé aux sommations des dirigeants du CCAF, car disons-le clairement, ce chantage exercé sur le gouvernement arménien est inacceptable. Par ailleurs, lorsqu’on n’a pas d’ambition politique inavouée, pour soi-même ou des forces plus obscures, on ne peut que se réjouir d’avoir une Arménie indépendante, qui souhaite se montrer rassembleuse en entretenant des relations avec l’ensemble des organisations qui composent la mosaïque de la communauté, c’est un gage de démocratie, de transparence et de proximité qui démontre l’esprit fraternel qui doit animer tout sentiment communautaire. Ceux qui ne se sentent pas représentés par le CCAF le font savoir par des initiatives de rassemblement de différentes sensibilités depuis maintenant quelques années, le Mouvement Armenien est l’une de ses initiatives, il en existe d’autres, un esprit sain acceptera volontiers la nécessité d’un organe national plus représentatif des différentes sensibilités que le CCAF a refusé d’accueillir jusque là.Il rend donc nécessaire que le combat de chacun d’entre nous consiste à faire entendre sa voix, et nous sommes de plus en plus nombreux et de plus en plus forts dans nos initiatives respectives.

Nous refuser la parole conduit à des rapports de force que personne ne souhaitait et qui sont devenus nécessaires pour la représentativité de nos sensibilités, lorsque le CCAF essaie de faire taire ses dissidents et d’être le seul interlocuteur, il se comporte comme l’ancien regime arménien qui fut totalitaire.Faut-il s’en étonner lorsqu’on sait que Franck Mourad Papazian soutient ouvertement le retour de ses oligarques au pouvoir ?Faut-il s’étonner du totalitarisme du CCAF lorsque son bras armée médiatique est passé du stade de journal a celui d’un médiocre organe de propagande dans lequel de nombreux Arméniens de France convaincus du bien qu’ils font, sont dénigrés ou «blacklistés» lorsqu’ils ne sont pas dans le rang ?Le CCAF vient de franchir un nouveau cap en reconnaissant publiquement dans son précédent courrier interne, ses méthodes discriminatoires envers les organisations et personnes qui ne sont pas sous sa coupe.Le CCAF, qui joue contre le Gouvernement d’Arménie, se discrédite et n’a plus la légitimité pour revendiquer son exclusivité sur tous les événements en rapport avec l’Arménie.Nous regrettons le caractère sclérosé et non démocratique de cette organisation, inapte à mobiliser les jeunes et à construire l’avenir. Nous constatons que ses actions et sa gestion monopolistique de la diaspora arménienne est contraire à l’idée de libre entreprise, de démocratie et de pluralisme que nous défendons. La communauté arménienne de France est témoin des agissements des dirigeants du CCAF qui desservent l’intérêt général de l’Arménie et des Franco-Arméniens.Nous invitons les dirigeants du CCAF, qui ont préféré se retirer de la tournée du haut-commissaire, d’aller au bout de leur démarche, en se retirant définitivement pour laisser la place à une nouvelle génération prête à s’impliquer entièrement pour l’Arménie.

Si le taux de fécondité n’augmente pas, la population de l’Arménie diminuera d’environ 1,5 million de personnes d’ici la fin du 21e siècle

L’indice du taux de natalité en Arménie aujourd’hui n’est que de 1,6. Avec un tel scénario, la population du pays va diminuer de moitié en 70 ans. C’est ce qu’a déclaré le président de l’Association de médecine reproductive, Eduard Hambardzumyan, lors d’une conversation avec des journalistes.

« En d’autres termes, à la fin du 21e siècle, notre population diminuera d’environ 1,5 million de personnes. Nous sommes confrontés à une grave catastrophe », a déclaré le spécialiste.

Les couples fertiles ont aujourd’hui moins d’enfants qu’il y a quelques années, et il existe également un grave problème d’infertilité, qui touche 14,9 % des femmes et 9,5 % des hommes. Tout cela entraîne de graves problèmes démographiques.

Selon l’expert, le pays met aujourd’hui en œuvre des programmes d’État visant à améliorer la situation en matière de santé génésique. Par exemple, dans le cadre du programme de lutte contre l’infertilité, plusieurs groupes de bénéficiaires peuvent être examinés pour leur infertilité et traités à l’aide de techniques modernes de reproduction assistée (insémination artificielle, FIV). Récemment, les couples qui ont perdu leurs fils pendant la guerre de 44 jours ont été les bénéficiaires de ce programme.

Selon M. Hambardzumyan, il est également très important pour les couples qui n’ont pas de problèmes d’infertilité de penser à avoir un autre enfant. Tout cela contribuera à augmenter l’indice de fécondité du pays. Il est à noter qu’une reproduction simple nécessite un indice d’au moins 2,1 au lieu de 1,6.

Source: news.am

https://www.courrier.am/fr/societe/si-le-taux-de-fecondite-naugmente-pas-la-population-de-larmenie-diminuera-denviron-15?fbclid=IwAR0OaGUiKjbXOsOthg2jNSdAuN-MENh0rp4AYHnqA-BnTmkBxnz71SPfP6E

Communiqué de presse: « Défendre la sécurité, l’intégrité territoriale et la souveraineté de l’Arménie. »

https://www.facebook.com/LeMouvementArmenienLMA/posts/286099723436144

Aujourd’hui, une nouvelle fois, l’armée Azerbaïdjanaise a violé l’accord de cessez-le-feu du 9 novembre 2020 et déclenché une offensive d’envergure sur le territoire arménien.

10 morts et 12 prisonniers sont à déplorer à ce stade.

Les Azéris veulent annexer des parcelles par la force sur le territoire de l’Arménie. Devant cette situation internationalement scandaleuse, nous appelons le groupe de Minsk à défendre la sécurité, l’intégrité territoriale et la souveraineté de l’Arménie. Mais également et surtout, à rappeler l’Azerbaïdjan à ses obligations.

La communauté internationale ne peut rester interdite face à cette spoliation. La folie génocidaire Azérie doit être stoppée par des moyens militaires internationaux.

https://www.facebook.com/armenie.info/posts/357775486104750

Rencontre avec madame Roselyne Bachelot, ministre de la Culture de la République Française.

https://www.facebook.com/LeMouvementArmenienLMA/photos/a.101725801873538/260417756004341/

Ce matin mardi 5 octobre, Rémy Makinadjian, Président du Mouvement Arménien, a rencontré madame la ministre, en son Ministère de la Culture, pour présenter deux projets en particulier.

En premier lieu, une exposition photographique : « Artsakh, les trésors menacés d’une civilisation », qui aura pour objet de continuer à sensibiliser le public sur la menace que subit le patrimoine arménien du Haut-Karabakh.

En second lieu, Rémy Makinadjian a présenté à Madame la Ministre un projet de dimension internationale qui se tiendra à Paris en 2022, pour lequel nous avons déjà sollicité le haut patronage du Président de la République, ce qui fut accueilli avec bienveillance.

L’échange a été fructueux et positif, et nous sommes très heureux de compter le Gouvernement Français parmi nos partenaires.

Nous remercions très chaleureusement Madame la Ministre pour son accueil et son soutien à l’échange culturel Franco-Arménien.

Déclaration commune entre Zareh SINANYAN, Haut-Commissaire aux affaires de la Diaspora et Rémy MAKINADJIAN, Président du Mouvement Arménien.

Plaisir de retrouver Zareh Sinanyan, Haut-Commissaire aux affaires de la Diaspora, avec lequel nous avons une relation de confiance pour une Arménie forte, qui dépasse les clivages politiques et se concentrer sur le développement économique.Comme vous le savez maintenant, nous avons signé avec le Gouvernement Arménien, une convention qui nous permet d’engager des projets concrets dans de multiples domaines, et de planifier ainsi l’avenir.Car l’Arménie a besoin d’un Plan de relance économique sans précédent.

https://www.facebook.com/watch/?v=250653060280911

Prise de contact entre le Mouvement Arménien et la Ville d’Artik en Arménie.

🇫🇷🇦🇲 Par Adrien Vahakn SAGE:

En visite dans la ville d’ARTIK, jumelée à la ville de Vaulx-en-Vélin, et en compagnie de M.Mkhitar VARAGYAN, maire de la ville d’ARTIK et de Lilith Haroutiounian journaliste la première chaîne télévisée armeniènne H1 et de ses collaborateurs Davit Matevosyan .

Nous avons après une réunion de travail envisagé différents projets de collaboration en faveur des habitants des 2 villes sous l’impulsion du MOUVEMENT ARMENIEN (LMA).

Je suis très heureux d’avoir rencontrer le personnel trilingue de l’école maternelle et du centre d’éducation culturel de cette belle ville.

Le 26/08/2021Adrien Vahakn SAGE Délégué général de la section vaudaise du MOUVEMEMENT ARMENIEN (LMA).

« Sans lien avec sa patrie il est impossible de se trouver, de découvrir son âme » Martiros Sarian